Φαμοτιδίνη

Φαμοτιδίνη, est-il compatible avec l’allaitement?

Risque très faible

Assurance. Compatible. Risque minime pour l’allaitement et le nourrisson.

Antagoniste des récepteurs de l’histamine H2, similaire en action à la cimétidine. Indiqué pour le traitement de l’ulcère gastrique et/ou duodénal et du reflux gastro-oesophagien. Administration orale ou intraveineuse.

Il est excrété dans le lait maternel en quantité cliniquement insignifiante.bien inférieure à la dose administrée aux nouveau-nés et aux nourrissons souffrant de problèmes de reflux gastro-oesophagien. (Wang 2011, Courtney 1988)

Il est destiné à un usage pédiatrique, même chez les petits nourrissons. (Orenstein 2003)

Bien qu’il ne modifie pas la sécrétion de prolactine (Corinaldesi 1987, Chremos 1986, Smith 1985)Plusieurs cas de galactorrhée avec ou sans hyperprolactinémie ont été publiés, on ne sait pas s’ils sont secondaires à la famotidine ou au reflux gastro-oesophagien lui-même. (Guven 1995, Turton 1995, Delpre 1993)

La famotidine et la nizatidine sont moins excrétées dans le lait que la cimétidine ou la ranitidine, c’est pourquoi elles ont été proposées comme alternatives à ces dernières au cours de l’allaitement. (Rowe 2013, Nice 2000, Hagemann 1998, Lee 1993)

Diverses sociétés médicales, experts et consensus de les experts considèrent que l’utilisation de ce médicament est sans danger pendant l’allaitement. (Hale, Anderson 2020, Briggs 2015, Schaefer 2015, Rowe 2013, Mahadevan 2006, Richter 2005, Nice 2000, Lee 1993)

Alternatives Φαμοτιδίνη

Aucune alternative n’est affichée car Φαμοτιδίνη Il a un niveau de risque très faible.

Autres noms

Φαμοτιδίνη C’est Famotidine en grec.

Voici comment cela s’écrit dans d’autres langues :

  • فاموتيدين (arabe)
  • Famotidine (cyrillique)
  • 法莫替丁 (chinois)
  • ファモチジン (japonais)
  • 3-[2-(Diaminomethyleneamino)thiazol-4-ylmethylthio]-N-sulfamoylpropionamidine (Nom chimique)
  • C8hquinzeNon.7SOIT2S3 (Formule moléculaire)
  • A02BA03 (Code/s ATC)

Grappe

Φαμοτιδίνη appartient à la famille ou au groupe suivant :

  • ATC A02BA : Anti ulcère peptique et reflux gastro-oesophagien. Antagonistes des récepteurs H2

Marques de commerce

Principales marques de divers pays contenant Φαμοτιδίνη dans sa composition :

Liste de 24 marques

  • Annulcer™
  • Chronol™
  • Dynamot™
  • Famocid™
  • Famodin™
  • Famogel™
  • Famotin™
  • Famox™
  • FamoxalMC
  • Famulcer™
  • Fanox™
  • Fatidine™
  • Gastridine (Italie)™
  • Gastrium™
  • Soulagement des brûlures d’estomac (États-Unis)™
  • Ingastri™
  • Lasa™
  • Nulcérine™
  • NulcexMC
  • Pepcid™
  • Pepcidin™
  • Pepcidin™
  • UlcelacMC
  • UlcetraxMC

pharmacocinétique

Variable Valeur Unité

Biodisp. oral

40 – 45 %

Poids moléculaire

351 daltons

liaison protéique

15 – 20 %

toi

1.0 – 1.3 l/Kg

pKa

9.29

Tmax

1 – 3 Heures

3. 4 Heures

Rapport L/P

0,4 – 1,8

Dose théorique

0,008 – 0,01 mg/Kg/j

Dose relative

1.2 – 1.5 %

Dose Rel Péd.

0,5 – 1 %

Bibliographie

Liste de 19 références

  1. Hale TW. Médicaments et lait maternel.

    1991- . Société d’édition Springer. Disponible sur https://www.halesmeds.com

    Consulté le 17 mars 2022

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  2. Anderson P.O. Antiviraux pour COVID-19 et allaitement.

    Allaitement Med. 2020 Oct;15(10):605-607.

    Résumé

  3. Schäfer C, Peters P, Miller RK. Médicaments pendant la grossesse et l’allaitement. Options de traitement et évaluation des risques.

    Elsevier, troisième édition. 2015

  4. Briggs GG, Freeman RK, Tours CV, Forinash AB. Médicaments pendant la grossesse et l’allaitement : un guide de référence sur le risque fœtal et néonatal.

    Santé Wolters Kluwer. Dixième édition (accès en ligne) 2015

  5. Rowe H, Baker T, Hale TW. Médicaments maternels, consommation de drogues et allaitement.

    Pediatric Clin North Am. 2013 Feb;60(1):275-94.

    Résumé

  6. Wang X, Zhan Y, Hankins GD, Ahmed MS, Rytting, E, Patrikeeva S, Nanovskaya T, Clark S, Jackson A, Venkataramanan R, Caritis S. Pharmacocinétique de la famotidine chez la femme enceinte.

    Suis J Obstet Gynecol. 2011;204(1) Supplément :S72–3

  7. Mahadevan U, Kane S. Examen technique de l’institut américain de gastroentérologie sur l’utilisation des médicaments gastro-intestinaux pendant la grossesse.

    Gastroentérologie. juillet 2006;131(1):283-311. Examen.

    Résumé

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  8. Richter JE. Article de synthèse : la prise en charge des brûlures d’estomac pendant la grossesse.

    Aliment Pharmacol Ther. 1 novembre 2005;22(9):749-57. Examen.

    Résumé

  9. Orenstein SR, Shalaby TM, Devandry SN, Liacouras CA, Czinn SJ, Dice JE, Simon TJ, Ahrens SP, Stauffer LA. La famotidine pour le reflux gastro-oesophagien du nourrisson : un essai multicentrique, randomisé, contrôlé par placebo, sur le sevrage.

    Aliment Pharmacol Ther. 2003

    Résumé

  10. Nice FJ, Snyder JL, Kotansky BC. Allaitement et médicaments en vente libre.

    J Hum Lact. 2000 novembre;16(4):319-31. Examen. Erratum dans : J Hum Lact 2001 Feb;17(1):90.

    Résumé

  11. HagemannTM. Médicaments gastro-intestinaux et allaitement.

    J Hum Lact. 1998 septembre;14(3):259-62. Examen.

    Résumé

  12. Guven K, Kelestimur F. Hyperprolactinémie et galactorrhée avec un traitement à la famotidine à dose standard.

    Ann Pharmacother. Année mille neuf cents quatre-vingts-quinze

    Résumé

  13. Turton DB, Shakir KM. Galactorrhée causée par l’oesophagite.

    Suis J Obstet Gynecol. Année mille neuf cents quatre-vingts-quinze

    Résumé

  14. Lee JJ, Rubin AP. Allaitement et anesthésie.

    Anesthésie. juillet 1993;48(7):616-25. Examen.

    Résumé

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  15. Delpre G, Lapidot M, Lipchitz A, Livni E, Kadish U. Hyperprolactinémie au cours d’un traitement par la famotidine.

    Lancette. 1993

    Résumé

  16. Courtney TP, Shaw RW, Cedar E, Mann SG, Kelly JG. (Actes du BPS, 6-8 juillet 1988). Excrétion de la famotidine dans le lait maternel.

    Br J Clin Pharmacol 26:639P, (affiche). 1988

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  17. Corinaldesi R, Pasquali R, Paternico A, Stanghellini V, Paparo GF, Ricci Maccarini M, Barbara L. Effets des administrations à court et à long terme de famotidine et de ranitidine sur certaines hormones hypophysaires, sexuelles et thyroïdiennes.

    Médicaments Exp Clin Res. 1987

    Résumé

  18. Chrémos AN. Pharmacodynamique de la famotidine chez l’homme.

    Suis J Med. 1986

    Résumé

  19. Smith JL. Pharmacologie clinique de la famotidine.

    Digestion. 1985;32 Supplément 1:15-23.

    Résumé

Écrivez-nous à elactancia.org@gmail.com


Laisser un commentaire 0

Your email address will not be published. Required fields are marked *