néomitsine

néomitsine, est-il compatible avec l’allaitement?

Risque très faible

Assurance. Compatible. Risque minime pour l’allaitement et le nourrisson.

Aminoglycoside utilisé par voie topique dans les crèmes, les collyres, les gouttes auriculaires et par voie orale comme désinfectant intestinal.

Depuis la dernière mise à jour, nous n’avons pas trouvé de données publiées sur son excrétion dans le lait maternel.

La faible dose et la faible absorption plasmatique de la plupart des préparations topiques nasales, ophtalmiques, otologiques et dermatologiques rendent peu probable le passage d’une quantité significative dans le lait maternel (Leachman 2006, Niebyl 1992).

La néomycine, comme le reste des aminoglycosides, a une très faible biodisponibilité orale (Briggs 2017, Chin 2001, Fulton 1992), ce qui rend difficile son passage dans le plasma infantile à partir du lait maternel ingéré, sauf chez les prématurés et pendant la période néonatale immédiate. qui peuvent avoir une perméabilité intestinale accrue.

L’application au mamelon de crèmes, de gels et d’autres produits topiques contenant de la paraffine (huile minérale) doit être évitée afin qu’ils ne soient pas absorbés par le nourrisson (Concin 2008, Noti 2003).

Si la néomycine est appliquée sur le mamelon, faites-le après la tétée et nettoyez bien avec de l’eau avant la prochaine.

Il est important de prendre en compte la possible fausse négativité des cultures chez les nourrissons fébriles dont les mères prennent des antibiotiques, ainsi que la possibilité de gastro-entérite due à l’altération de la flore intestinale (Arbex 2010, Ito 1993).

Liste OMS des médicaments essentiels : compatibles avec l’allaitement (OMS 2002).

Alternatives néomitsine

Aucune alternative n’est affichée car néomitsine Il a un niveau de risque très faible.

Autres noms

néomitsine est néomycine en cyrillique.

Voici comment cela s’écrit dans d’autres langues :

  • νεομυκίνη (grec)
  • نيوميسين (arabe)
  • 新霉素 (chinois)
  • ネオマイシン (japonais)
  • C23 h46 Non.6 SOIT13 (Formule moléculaire)
  • A01AB08 ; A07AA01 ; B05CA09 ; D06AX04 ; J01GB05 ; R02AB01 ; S01AA03 ; S02AA07 ; S03AA01 (code/s ATC)

Groupes

néomitsine appartient aux familles ou groupes suivants :

  • ATC A01AB : Anti-infectieux et antiseptiques pour traitement local oral
  • ATC A07 : Antidiarrhéiques : anti-infectieux, adsorbants, électrolytes, antipulsifs, anti-inflammatoires et micro-organismes
  • ATC B05 : Substituts sanguins, solutions et électrolytes pour perfusion/irrigation
  • ATC D06 : Antibiotiques dermatologiques et chimiothérapeutiques à usage topique
  • ATC J01G : Antibactériens aminosides
  • ATC R02 : Préparations pour la gorge
  • ATC S01A : Ophtalmologiques-Anti-infectieux
  • ATC S02 : Otologique (usage topique)

Marques de commerce

Principales marques de divers pays contenant néomitsine dans sa composition :

Liste de 52 marques

  • Pommade Blastostimuline™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Blastostimuline ovulaire™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Cinaderm™
  • ContagageMC
  • Pommade à la cortisporine™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Dermisone Tri Antibiotic™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Dermo Hubber™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Entéromycine™
  • FanganPlus™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Flodermol™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Francetin™
  • Final Cent™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Ginkan™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Lefanteril™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Healing Lymphol™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Mailen™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Méthacine™
  • Midacine™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Myacyne™
  • Mynéocine™
  • Némycine™
  • Néo Pelvicillin™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Néo-fradin™
  • Néodermycine™
  • Néomas™
  • Néomed™
  • Neomicon™
  • Néosporine™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Neosporin Ointment™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Néosulf™
  • Nineka™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Nivemycine™
  • Oftalmowell™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Oppocarbon™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Oto-Synalar N™
  • Otocort™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Ovufem™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Ovumix™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Pentol™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Pastilles Phonal™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Pommade antibiotique™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Pomycine™
  • Position™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Proktosedon™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Rhino Dexa™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Rinobanedif™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Septigyne™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Septilisine™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Streptosil – Néomycine™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Treda™. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Vaginal PlusMC. Contient d’autres éléments que néomitsine dans sa composition
  • Xian Ke Xin (显克欣)™

pharmacocinétique

Variable Valeur Unité

Biodisp. oral

<3 %

Poids moléculaire

615 daltons

liaison protéique

< 30 %

toi

0,36 l/Kg

pKa

12.3

Tmax

1 – 4 (oralement) Heures

23 Heures

Bibliographie

Liste de 12 références

  1. Briggs GG, Freeman RK, Tours CV, Forinash AB. Médicaments pendant la grossesse et l’allaitement : un guide de référence sur le risque fœtal et néonatal.

    Santé Wolters Kluwer. Dixième édition (accès en ligne) 2015

  2. AEMPS. ophtalmowell.

    Fiche technique. 2013

  3. Arbex MA, Varella Mde C, Siqueira HR, Mello FA. Médicaments antituberculeux : interactions médicamenteuses, effets indésirables et utilisation dans des situations particulières. Partie 2 : médicaments de deuxième intention.

    J Bras Pneumol. 2010

    Résumé

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  4. Concin N, Hofstetter G, Plattner B, Tomovski C, Fiselier K, Gerritzen K, Fessler S, Windbichler G, Zeimet A, Ulmer H, Siegl H, Rieger K, Concin H, Grob K. Paraffines d’huile minérale dans la graisse corporelle humaine et le lait.

    Food Chem Toxicol. 2008

    Résumé

  5. Leachman SA, Reed BR. L’utilisation de médicaments dermatologiques pendant la grossesse et l’allaitement.

    Dermatol Clin. 2006

    Résumé

  6. Nahum GG, Uhl K, Kennedy DL. Utilisation d’antibiotiques pendant la grossesse et l’allaitement : ce que l’on sait et ce que l’on ne sait pas sur les risques tératogènes et toxiques.

    Obstet Gynécol. 2006

    Résumé

  7. Bulletin de l’OMS sur les produits pharmaceutiques.

    2005

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  8. Noti A, Grob K, Biedermann M, Deiss U, Brüschweiler BJ. Exposition des bébés aux paraffines minérales C15-C45 du lait maternel et des pommades mammaires.

    Régul Toxicol Pharmacol. 2003

    Résumé

  9. OMS/UNICEF. ALLAITEMENT ET MÉDICAMENTS MATERNELS Recommandations pour les médicaments dans la onzième liste modèle OMS des médicaments essentiels.

    Département de la santé et du développement de l’enfant et de l’adolescent (OMS/UNICEF) 2002

    Texte intégral (lien vers la source originale)

  10. Chin KG, McPherson CE 3e, Hoffman M, Kuchta A, Mactal-Haaf C. Utilisation d’agents anti-infectieux pendant l’allaitement : Partie 2 – Aminoglycosides, macrolides, quinolones, sulfamides, triméthoprime, tétracyclines, chloramphénicol, clindamycine et métronidazole.

    J Hum Lact. 2001 fév;17(1):54-65.

    Résumé

  11. Ito S, Blajchman A, Stephenson M, Eliopoulos C, Koren G. Suivi prospectif des effets indésirables chez les nourrissons allaités exposés aux médicaments maternels.

    Suis J Obstet Gynecol. 1993 Mai;168(5):1393-9.

    Résumé

  12. Niebyl JR. Utilisation d’antibiotiques pour les troubles de l’oreille, du nez et de la gorge pendant la grossesse et l’allaitement.

    Suis J Otolaryngol. 1992 juillet-août ;13(4):187-92. Examen. Aucun Résumé disponible.

    Résumé

Écrivez-nous à elactancia.org@gmail.com


Laisser un commentaire 0

Your email address will not be published. Required fields are marked *